Un nouveau site, mais pourquoi ?

Mais pourquoi un nouveau site ? l'enjeux des civic-tech !

Le Vrai Débat contre-attaque

La phase deux étant terminée, nous avons construit un nouveau site et nous tenons à vous expliquer pourquoi

Un gilet jaune naît souvent sur un rond point ou au cours d’une “manif”.

Il y a bien sûr nombre de gilets jaunes, militants des premières heures (1954, 1960,1968, 1978, 1995, 1998, 2006…). Cependant, force est de constater que majorité des gilets jaunes sont des militants nés le 17 novembre 2018.

Les gilets jaunes comprennent vite que le rapport de force établi dans la rue reste le socle. Le mouvement ne peut s’arrêter là au vu du changement souhaité, de nos institutions.

Les “élites” ne nous aideront pas et ne se laisseront pas faire.

« Il faut trouver un support, créer une plateforme, qui démontrera l’intelligence collective des Français »

Un groupe du Vaucluse s’empare de l’idée, mais n’a pas de développeur et le projet est colossal. Comment créer ce « monstre » internet sans connaissances, ni profils techniques opérationnels ?
Un collègue gilet jaune de la Réunion leur apprend l’existence d’une plateforme de démocratie online, ils l’utilisent déjà là-bas. Ça fonctionne, elle est même « mise à disposition à titre gracieux » par Cap Collectif.
Rapidement, des plateformes se créent régionalement aux quatre coins de la France.

Les gilets jaunes, les citoyens Français sont dans l’urgence, ils souffrent !
Cette Plateforme est révolutionnaire. Il faut passer à la vitesse supérieure, il faut passer au niveau national !

L’état lance un appel d’offre pour son “Grand débat”, il finit par opter pour la solution Cap Collectif.

Mais les gilets jaunes ont déjà cet outil dans les mains au niveau régional. Quoi de mieux que d’utiliser le même outil, la même plateforme, MAIS en offrant tout son potentiel et non un simple QCM très orienté. Malgré les conseils de Cap Collectif, de ne pas le faire et de rester sur le principe d’une simple “boite à idée”, l’équipe du Vrai Débat laissera une liberté d’expression totale aux participants.

D’un côté l’état avec des moyens colossaux, pour proposer aux citoyens de voter pour ce qu’ils ont – une fois de plus – décidé pour nous.
De l’autre, des gilets jaunes bénévoles, inexpérimentés qui prennent très au sérieux la démocratie et la démonstration de l’intelligence populaire.

L’équipe du Vrai débat, ce sont des gens de profils et d’âges différents, venant de toute la France.

L’aventure est folle ! Ça démarre sur les chapeaux de roues !
Rapidement, nous sommes contactés par des développeurs, des scientifiques, des lanceurs d’alertes, par toutes sortes de spécialistes de notre cause, … Afin de nous ouvrir les yeux, non seulement sur notre fournisseur, mais également sur les autres possibilités totalement libres, qui pourraient s’offrir à nous : logiciel libre, blockchain, civic tech, lobbying …

Nous découvrons l’étendue des dessous de ce milieu. Toute l’équipe comprend et prend conscience que le projet nous dépasse, …
Une responsabilité bien plus grande porte sur nos petites épaules de bénévoles.
À ce moment précis, nous sommes à 25 000 participants. Nous ne pouvons pas trahir tous ces citoyens qui nous font confiance et ont donné beaucoup de temps pour participer, malgré les bugs journaliers et les dysfonctionnements constants.
Ils se sont investis, ils ont participé consciencieusement.

Donc, pas de marche arrière possible, on fonce !
Nous mènerons ce projet jusqu’au bout !
La suite du processus ne fait que commencer ! Il reste encore beaucoup de travail.

Maintenant que les consultations sont terminées, nous quittons Cap Collectif !

Nous vous informerons le plus souvent possible sur la suite du processus, et c’est encore une grande aventure qui nous attend tous !

Pourquoi vous raconter tout ça ? Pour en arriver ici :

Forts de notre expérience, des lumières que nous ont apportées énormément de monde, le constat est simple :
Contrairement à ce que les élus et leur presse tentent de nous faire croire, la démocratie est l’affaire du peuple, elle doit naître par et pour nos contemporains.
Il est primordial, capital, essentiel que les développeurs “libres” de France s’unissent pour la naissance d’un outil démocratique online fait par et pour le peuple !
Nous ne pouvons laisser les clefs du futur de la démocratie qui commence à s’écrire çà et là à une entreprise privée, intégrée à tous les organes de l’ancien monde.

Les internets seront destructeurs ou salvateurs !

La démonstration de l’intelligence populaire, la naissance d’une démocratie online doit être créé et développée par et pour le peuple !

L’équipe du Vrai Débat

Partager :
    1. Bonjour,

      Edouard P. dont la surdité est au moins aussi grave que celle du professeur Tournesol (le côté créatif et sympathique et distrait en moins) nous assure qu’il a entendu les français : ils veulent payer moins d’impôts et donc réduire les dépenses publiques…
      Ce n’est pas ce que j’ai entendu les revendications vont vers plus de justice fiscale, + de services public de proximité dans des zones rurales … et j’en passe.
      J’ai passé beaucoup de temps sur le vrai débat. J’ai apprécié cet exercice démocratique authentique. vous dites « la démocratie est l’affaire du peuple, elle doit naître par et pour nos contemporains. » je veux juste préciser que l’exercice démocratique authentique est toujours périlleux. Il arrive le peuple soit trahi non seulement par ses élites mais aussi par la foule… J’ai vu dans le vrai débat des propos sur la peine de mort, le mariage pour tous ou les prisons (qui seraient soi-disant plus confortables que les maisons de retraite) qui m’ont attristé.
      Je vous suis dans cette aventure et vous soutient mais j’amène avec moi cette devise qui est l’esprit du peuple :  » liberté égalité fraternité ». J’espère ainsi ne pas me laisser entraîner par une foule qui se prendrait pour le peuple, comme les puissants (premiers de cordée et autres satisfaits d’eux-mêmes) prennent les citoyens pour des sujets… ou comme les casseurs se prennent pour des manifestants.
      JP

      1. Je partage pleinement votre commentaire , pero . Les vrais sujets n’ont pas été abordés et notre gouvernement essaie de nous amener là où il veut.

    2. Je découvre à l’instant ce site … et le « Vrai débat » dont je viens d’entendre parler pour la première fois ce matin sur France-Infos. Comme j’écoute la radio plusieurs fois par jour, c’est dire si l’existence d’un autre débat a été bien cachée aux citoyens qui n’étaient pas dans les manifs !!! Quel dommage j’aurais bien participé si je l’avais su, car l’autre débat était tellement orienté que ça m’a mis en rogne.

  1. Bonjour Madame,Monsieur,
    LINUX a des meilleurs informaticiens au monde et en plus leurs principe c’est le PEUPLE et la gratuité appartient au PEUPLE.
    je fais confiance que à LINUX et UBUNTU.
    Merci par avance.
    P.S.
    En plus ça ferait un bon coup de pieds au c… à apple ou à wind.

  2. Bonjour à tous,
    Je suis persuadée que chacun de nous détient des compétences, une connaissance spéciale qui si elle était mise en commun pourrait donner un pouvoir sur notre environnement, l’infléchir différemment. J’en suis également arrivée au constat que dans le cadre actuel, (tout un maillage de lois et d’acteurs exécutants, une organisation sans éthique), il n’y a plus d’action possible dans le système, la seule solution est désormais d’agir en dehors du cadre réglementaire, et de toucher au modèle économique et financier.
    Les aides sociales sont des emplâtres sur une jambe de bois, destinées à étouffer les individus, les maintenir dépendants.
    Si les salariés laborieux qui forment le socle de nos sociétés, qui produisent de la valeur, qui consomment et qui tiennent toute la structure, si ils décidaient de consacrer leur travail à un but commun et d’arrêter d’engraisser et enrichir les quelques têtes dirigeantes du système d’exploitation, nos vies seraient plus belles et vaudraient la peine.
    Actuellement, avec l’action des gilets jaunes, l’état a accentué le rapport de force à la con et les textes de lois liberticides s’accélèrent.
    Alors moi je dis : rendez-moi mon argent. Celui que j’ai donné pendant 20 ans sur ma feuille de paye pour l’assurance chômage (cotisations diminuées, droits en baisse, pression basée sur la peur…), pour maintenir le service public (cassé), pour un accès à la santé égalitaire (matraquage en règle de l’accès aux soins des plus fragiles)… Cet argent issu de mon travail, me revient! Rendez-le moi, le gouvernement actuel n’en est pas digne.
    Voilà, je suis heureuse de voir que votre mouvement existe, s’exprime et prend forme humaine.
    Je me joindrai à vous pour des réunions constructives, et consacrerai le temps nécessaire si celui-ci peut, ne serait-ce qu’à mon échelle, faire avancer le changement.
    Je vous souhaite une belle journée,
    Christine B

    1. Salut Christine,
      Ton texte est génial, il est pleins de sens et on sent une volonté à toute épreuve. Merci.

      Je suis Suisse et ici comme ailleurs, les informations sont fournies par les instances françaises d’information. Du coup nous somme tous désinformés. Mais quand je leurs explique, ils.elles commencent à se pauser des questions…
      (Naïvement, j’ai écouté durant trois mois franceinfo. Hé bien je n’avais quasiment rien compris. Ce n’est qu’en allant dans youtube et surtout deux émissions « Le Media » que j’ai tout compris.)

      Si ça t’intéresse, j’ai constitué un fichier avec toutes mes revendications accompagnées par une explication de comment mettre en oeuvre la revendication. CAR N’OUBLIONS PAS QUE LA PROBLEMATIQUE SOULEVEE PAR LES GJ, EST UN PROBLèME MONDIAL ET PAS UNIQUEMENT FRANçAIS.

      Pour la petite histoire, je te met ma signature e-mail:
      Jo of Geneva

      Gilets Jaunes pour changer le système politique (en donnant le droit de décision au peuple directement sur les parlements (25-30%), démocratie directe (initiative et référendum), VRAIE démocratie PARTICIPATIVE) et pour l’humanisation de l’humanité et de nos sociétés…

      S’ils.elles réussissent, ce sera un tournant dans l’histoire de l’humanité et du sauvetage de notre planète qui s’écrira…

      1. Oui, j’ai oublié de vous mettre mon e-mail de Jo of Geneva: ajpvjose@bluewin.ch
        Merci à toutes et tous et tout de bon de Genève.

        PS: le document parle du RIC, de la démocratie participative de A à Z (qu’on a pas en Suisse), des lobbyistes, de 25% des parlementaires représenté directement par le peuple, de l’ISF, comment diminuer la dette tout en rouvrant les centres médicaux, les postes, les classes, comment éliminer les travailleurs pauvres (smic) avec le RBI (Revenu de Base Inconditionnel), comment faire payer des taxes au kérosen des avions (facile), le fuel lourd des navires (un peut plus compliqué), ETC.

  3. Bonjour,
    Très bonne approche ! Je suis retraité et peux consacrer un peu de mon temps libre à contribuer / aider au développement de votre nouvelle plateforme. Surtout on ne lâche rien ! Merci pour le vrai débat que vous avez proposé !

  4. Je ne sais pas que seront les conclusions mais 2 choses me paraissent importantes
    – le mouvement des gilets jaunes est pratiquement la révolte des non fonctionnaires contre les fonctionnaires (à peu près 1 fonctionnaire pour 10 Français). Il faut des fonctionnaires mais pas trop car ils sont entièrement à la charge de la société et des personnes/entreprises libérales, même pour leurs assurances santé, retraite etc car l’état qui les paie n’a pas d’autre argent que le notre.
    – pour diminuer le chômage en créant des emplois et que tout le monde ait un salaire décent il faut diminuer les charges et les réglementations des petites et moyennes entreprises FRANCAISES et qu’elles ne soient pas de plus en plus traitées comme des grosses boîtes internationnales. MAIS les règlements sont faits par ces fonctionnaires qui n’ont pas la moindre idée de la manière dont les libéraux et les petites entreprises fonctionnent (exemple: on fait actuellement la richesse des comptables car évidemment les « patrons » sont tous des tricheurs et il faut quelqu’un pour les controller!!, donc dépenses supplémentaires pour payer ces comptables)
    J’ai quelques autres idées mais je ne peux pas tout expliquer ici
    Bon Courage, continuez et surtout ne vous faites pas « récupérer »

    1. Avé Tiarella . En tant que prof, à la retraite, de collège public français, je me permets de réagir.

      Vous allez peux être trouver ma réaction corporatiste; mais je prends le risque.
      Dire que le mouvement des gilets jaunes est la révolte des non fonctionnaires contre les fonctionnaires est faux
      S’il n’y avait pas de fonctionnaire; tout serait au main du privé. Je ne pense pas que ce soit celà que vous voulez.
      Les derniers gouvernements en ont ,d’ailleurs, pris le chemin. Encouragée par les ronds de cuir bureaucrate de la commission de Bruxelles.
      Où serait l’école publique, la poste, les hôpitaux, les services de l’ONF, la justice etc.? Vous voulez confier tout cela au privé ?
      La privatisation des autoroutes, des télécommunications, et autres m’ont suffit largement.

      Par contre je suis d’accord avec vous ,sur le fait qu’il faut diminuer les charges et simplifier les règlementations des petites et moyennes entreprises françaises. Dedans j’y inclus les associations à but non lucratif et les petits commerces de proximité.
      Ils ne doivent pas être mis au même niveau que les multinationales qui engraissent leurs actionnaires et leurs principaux dirigeants

      Allez je suis déjà assez long . Bye

    2. Bravo pour ce mouvement qui donne beaucoup d’espoir pour une société juste et humaine, surtout pour nos enfants car je suis retraitée et j’ai un âge certain.
      Pour répondre à Tiarella, je suis retraitée de la fonction publique. Je n’ai pas l’impression d’avoir volé ma retraite car j’ai cotisé pendant toutes mes années de travail aux caisses: maladie et retraite entre autres et personne n’a cotisé pour moi a une retraite complémentaire, que je n’ai donc pas. Cela fait 10 ans que je suis à la retraite et bien sûr je cotise encore sur ma modeste retraite pour la maladie et je paie ma mutuelle maladie qui est très chère et qui a subi les mêmes aléas que toutes les mutuelles rachetées par des fonds de pension. Je paie aussi des impôts comme tous les français-e-s.
      Il faut arrêter de croire tout ce que les médias véhiculent sur la fonction publique et s’informer à la source sur toutes ces choses. Cette vieille tactique de division marche très bien, elle permet (et encore plus aujourd’hui qu’a ses débuts) de justifier la suppression de milliers de postes. Or ce sont des emplois pour tous qui sont supprimés, pour vos enfants aussi.
      Je rajouterai ce qui me semble le plus important: la fonction publique a été crée pour garantir l’égalité de droits des citoyens dans des domaines essentiels: l’éducation, la santé, les impôts, l’accès à des besoins essentiels comme l’énergie et les transports…Mais dans ces deux derniers points la privatisation a déjà fait son travail et il faut voir ou en est l’égalité de droits.
      Alors défendons cette égalité de droits, ne la laissons pas passer aux mains de ceux qui en font de l’argent. Si l’état ne veut plus s’en charger, il faut que les citoyens s’organisent pour assurer à tous cette égalité car l’éducation et la santé sont notre moteur social et tout le monde doit pouvoir accéder aux autres besoins vitaux. le reste suivra…
      Merci à tous, je suis avec mes enfants (qui ne sont pas fonctionnaires ! ) les GJ depuis le début et je contribue modestement mais sincèrement.

  5. excellent travail !
    l’intelligence est manifeste et l’absence de préjugés , de sectarisme et de haine saute aux yeux ; merci aux chercheurs de Toulouse qui ont fait un travail remarquable de décryptage des  » rejets  » et de collectage de quelques propositions dont nous pouvons TOUS être fiers !

  6. Bonsoir, juste un mot d’encouragement et de félicitation pour votre engagement et votre intelligence. Je vous souhaite
    de poursuivre cette tâche nécessaire et salutaire et suis prête à y apporter ma contribution. j’ai un peu chaud au coeur
    grâce à ce mouvement qu’on osait espérer. Un grand merci !

    Camille

  7. super je suis extremement fiere des gilets jaunes si je peux aider en quoi que ce soit je suis dispo le peuple doit reprendre le pouvoir

  8. J’ approuve tout ce qui a été annoncé en préambule , et je tiens à participer aux futures assemblées citoyennes. Je l’ai fait une fois et cela m’a beaucoup intéressé.
    A très bientôt dans la future assemblée pour ceux que cela intéresse.
    GJ Thomas

  9. Bonjour,

    Je n’avais pas pris le temps d’intervenir sur le vrai débat et je le regrette mais je tenais à vous féliciter pour cette brillante idée et le travail remarquable que vous avez accompli.

    Je me demande si on ne pourrait pas utiliser votre expérience et ce type de plateforme pour les assemblées des assemblées ou au moins pour voter et organiser à l’échelle national les actions que la majorité des Gilets Jaunes souhaiteraient mener car beaucoup trop de G.J ne partage pas les mobilisations qui sont menés et faute de pouvoir s’exprimer ou être entendu se retrouve isolé et finissent par abandonner.

    Cela permettrait de créer une fédération et une vrai structure démocratique puisque nous pourrions nous concerter à l’échelle national. Ce ne serait plus juste les plus charismatiques qui pourraient imposer leurs idées mais bien le peuple des Gilets Jaunes dans son ensemble qui pourrait s’exprimer. Cela nous permettra de voir si le système à l’horizontale peu fonctionner.

    Mais pour éviter que ce système soit trollé, il conviendra d’accepter de nouveau membre Gilets Jaunes après s’être assuré que se ne soit pas des Trolls.

    Merci de bien vouloir me répondre par mail.

    1. Bonjour,
      Je viens de m’inscrire sur ce site, je suis tres impressionnee par tout ce reseau qui s’est constitué à travers la France. Malheureusement, encore beaucoup de nos citoyends GJ ne connaissent pas cette plate-forme et pensent que le mouvement se limite au terrain dans la rue, voire de nouveau aux ronds points
      C’est dommage car au delà d’actions ciblees, ils sont à la recherche d’avancées plus structurees pour le mouvement, pour son devenir, sa pérennité. Je suis contente après le Vrai Débat, de constater que les assemblées vont pouvoir se tenir aux différents week-end du mois de Juin. Dommage, rien de prévu pour l’instant sur Tours…
      Soutien à toutes et tous. GJ, on ne lâche rien… Codine

  10. Bonjour,
    Vous évoquez les… « dessous du fournisseur Cap Collectif », et à bon escient. Vous avez raison de vouloir plus de transparence, un support plus honnête, plus libre.
    Toutefois, je cherche partout sur votre site quelque chose qui ressemble à des CGU, un RGPD, une information claire sur les cookies collectés… (à part un fin bandeau noir en bas de page : « We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you continue to use this site we will assume that you are happy with it. Ok »).
    Et je ne trouve pas… C’est sûrement quelque part ? –> https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31228
    À l’heure où les GJ prennent enfin possession des outils informatiques et numériques —et où, forcément, ils doivent faire face aux leurres, aux pièges, aux mirages des GAFAM et de ceux qui savent les utiliser pour leur compte— il faut absolument que LE VRAI DÉBAT soit clair sur ce point.
    Merci à vous, bonne journée.

  11. enfin réussi à m’offrir un ordi !
    il m’a fallu économiser
    débattre est aussi un privilège
    que j’ai acquis pour 500 euros
    ouf ! enfin !
    bref, vous comprendrez que ma principale revendication c’est
    pas moins de 2000 euros par mois et pas plus de 5000
    pourquoi fixer un revenu maximal, ce qu’on n’entend jamais dans les syndicats ?
    tout simplement parce qu’on ne peut augmenter les bas revenus sans diminuer les gros
    ceci dit, ce n’est pas ma seule revendication …

  12. J’ai vu quelqu’un parler de Linux et Ubuntu je pense en effet qu’il est indispensable d’utiliser ces systèmes (je suis admin d’un site sur Linux) pour toutes les raisons évoquées par HOMORA (https://www.microlinux.fr/linux/). Pour ce qui est du moteur de recherche nous en avons un français (Qwant). J’irais même jusqu’à dire que les outils pour les réseaux sociaux pourrait aussi migrer vers des alternatives libres voire française. J’ai d’ailleurs fait une proposition d’utilisation de Diaspora a la place de farcebook après avoir découvert une censure de certains profils GJ, (Faire un tour chez framasoft) je rejoins donc aussi Carlo Collodi (avant dernier message).
    Il pourrait être intéressant de que les admins du site communiquent également sur leurs technologies et leurs outils informatiques.
    En tout cas déjà bravo!

  13. les gouvernants et leurs ( larbins ) « courtisans ,si vous préférez » veulent faire oublier le vrai sens du mot DÉMOCRATIE ,
    le pouvoir au peuple !!!

  14. Rester vigilant à l’égard des outils numériques est indispensable. Il est peu probable qu’avec l’aide de bénévoles compétents tous nos outils numériques vont être gratuits. Comment gérer des serveurs, comment sécuriser les données, etc… c’est affaire de spécialistes. Nous aurons besoin de professionnels à un moment ou à un autre et c’est donc déjà arrivé. Il faut discuter avec ces professionnels de la façon dont ils seront rémunérés. « Quand c’est gratuit, c’est toi le produit ! » Voir Facebook, Google, etc… Certains proposent des logiciels « open source » mais en même temps des formations et séminaires onéreux. Et même si le logiciel est gratuit au départ, les développements spécifiques sont toujours indispensables. Certains logiciels aujourd’hui gratuits ont été financés par des institutions publiques, par exemple les municipalités de Madrid ou de Barcelone. La vigilance doit donc être permanente. L’important c’est d’en discuter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *