Les bruit et les ragots …

Cette annonce fera peut-être taire tous les “ragots, bruits” affirmés à notre sujet.

On sait très bien que quand on entreprend quelque chose et que ça “roule”, il y aura toujours quelqu’un pour critiquer, démolir, … probablement une réaction de jalousie, mais surtout de bêtise.
Parce qu’entre nous, … qui ne sait pas que si Cap Co devait se servir de vos données et les vendre, comme cela a été dit parfois, ils iraient à l’encontre de leurs propres clauses de confidentialités et il va de soi qu’une plainte serait déposée contre eux, car ces données NOUS appartiennent. De plus quel intérêt auraient-ils à voler des données qui sont publiques et des adresses emails qui ne sont en rien une référence légale ?! Comique de penser que certains imaginent ce genre de choses

Et attendez, vous ne savez probablement pas qu’il y a une grosse guerre interne parmi notre équipe. Nous non plus ne le savions pas … Donc nous avons décidé de régler cette guerre à la façon Koh-Lanta … Tous sur un pieu et les premiers tombés à l’eau sont écartés de l’équipe.
Plus sérieusement, une équipe, c’est comme une famille, … Il y a des disputes, des éclats de rire, des discussions, des arrivées et des départs. C’est ainsi que fonctionne la vie et il n’y a pas de raisons que les choses soient différentes pour l’équipe du vrai débat.

Depuis le début de cette aventure, nous n’avons pas été aidés, bien au contraire, … Nous avons été attaqués sur le choix du fournisseur, mais sans jamais avoir une proposition de solution en échange. Nous avons été victimes de nombreux bugs sur la plateforme, de dysfonctionnements et donc de beaucoup de réclamations des participants.
Nous n’avons pas eu de “coup de pouce” par des personnalités, …
Et c’est sans parler du silence de la presse. Nous avons été niés, ignorés par ce qu’on appelle la presse : BFM, CNEWS, LCI, … Aucune réponse à nos annonces et messages. Pas un mot positif, pas une information intéressante à notre sujet, alors que notre outil est une solution à la crise de la “peste brune” comme ils la définissent en parlant des Gilets jaunes.
À côté de ça, il y a eu les Huffington, le Média, Médiapart, qui ont su rendre ses lettres de noblesse au métier de journalisme qui a pour but d’informer de façon neutre et objective.

Toutes ces réactions, ces silences journaliers sont des épreuves fatigantes et usantes. Il est dès lors normal que certains ne tiennent pas le coup et s’en aillent. C’est ainsi que le noyau dur de l’équipe du Vrai débat résiste. Et nous ne lâcherons rien parce que vous comptez sur nous et que ce que nous faisons est primordial.

L’équipe du Vrai Débat

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *