Comment construire des fendeuses de bûches : guide complet

Couper des bûches à la main peut rapidement devenir un travail éreintant. Vous ne pouvez vraiment le faire que si vous avez besoin d’une petite pile de bois. Pour couper de grandes quantités de bois, vous allez avoir besoin d’un outil fiable, et dans cet article, nous allons voir comment construire des fendeuses de bûches.

Acheter le meilleur fendeur de bûches peut être une excellente idée, mais vous pouvez aussi concevoir et créer le vôtre. Cela peut être un excellent projet, et il existe de nombreuses façons de le réaliser. Ils ont généralement un design simple, et vous pourriez économiser beaucoup d’argent.

Ici, nous allons jeter un coup d’oeil aux bases des fendeuses de bûches ainsi qu’aux différents plans sur la façon dont elles peuvent être fabriquées. Si vous avez l’intention d’en fabriquer un vous-même, vous devez savoir ce que vous faites. Regardons de plus près ces modèles !

Les bases des fendeuses de bûches

Les fendeuses de bûches sont généralement constituées d’une perche et d’un piston à commande hydraulique ou électrique. Ils diffèrent par la force qu’ils peuvent créer, qui est généralement exprimée en tonnes. Cette force est donnée par le diamètre du cylindre hydraulique ainsi que par la pression du système.

Une fendeuse de bûches est soit alimentée par un moteur électrique, soit fonctionne à l’essence ou au diesel. Les deux dernières versions sont plus pratiques, car elles sont sans fil et peuvent être déplacées partout où vous devez couper le bois. Si les fendeuses sont conçues pour que l’utilisateur puisse les fixer à un véhicule, leur transport est encore plus simple.

Le cylindre est actionné par l’huile mise sous pression par une pompe hydraulique actionnée par un moteur. L’huile de la pompe est acheminée vers une valve hydraulique qui commande le cylindre. L’huile provient d’un réservoir relié à l’orifice d’entrée de la pompe. Une valve hydraulique contrôle la pression créée par la pompe, agissant comme une soupape de sécurité.

Les aspects d’une fendeuse de bûches que vous devez prendre en compte sont le débit, la pression, la puissance et un cylindre hydraulique. La pression hydraulique produit la force, tandis que le débit hydraulique détermine la vitesse. Si vous voulez que votre fendeuse ait une plus grande force, vous devez utiliser un cylindre plus grand.

Plus la tige est grande, plus le débit sera important, ce qui nécessitera plus de puissance pour les entraîner. Pour obtenir une plus grande force, vous aurez besoin d’un cylindre plus grand. Si vous voulez que votre fendeuse de bûches travaille plus rapidement, il vous faut soit un débit plus important, soit un cylindre plus petit. Comme un cylindre plus petit vous donnera également une force plus faible, la meilleure solution est d’obtenir une pompe plus grande pour augmenter le débit.

Bien qu’ils soient moins connus, certains autres types de fendeurs de bûches ne sont pas basés sur l’hydraulique mais sur l’énergie cinétique. Les fendeurs de bûches basés sur l’énergie cinétique utilisent généralement un système de volant d’inertie qui tire sa source d’énergie d’un moteur dans les volants d’inertie en rotation. La puissance du mouvement permet de fendre les bûches à un rythme beaucoup plus rapide.

Cette fendeuse de bûches n’est certainement pas idéale pour un contrôle de haut niveau. Vous ne pouvez pas contrôler le processus en poussant lentement les bûches vers le coin ou la lame. Un avantage des fendeuses de bûches cinétiques est qu’elles sont beaucoup plus faciles à entretenir que les fendeuses hydrauliques. Vous n’aurez pas non plus à vous soucier des changements de carburant, des fuites et des défaillances du système hydraulique.

Plans de fendeurs de bûches

Il existe plusieurs façons différentes de fabriquer un fendeur de bûches. Nous examinons ici 13 options différentes parmi lesquelles vous pouvez choisir. Cela devrait vous donner une idée du travail à fournir pour en fabriquer une.

La licorne fendeuse de bûches

Comment construire un fendeur de bûches ?

Le fendeur de bûches licorne est actionné par un moteur qui fait tourner une tête en forme de tire-bouchon (ou de corne de licorne). La tête perce la bûche et la fend en deux. C’est une conception simple et efficace pour un fendeur de bûches.

C’est probablement l’un des modèles les plus faciles à fabriquer soi-même, car vous n’aurez pas besoin de beaucoup de matériaux pour le faire. Il s’agit d’une version simplifiée d’une fendeuse à vis, faite pour être utilisée sur une surface plane. Comme vous devez tenir les bûches devant la tête manuellement, il n’est utile que pour une petite réserve de bois.

Vous devez aussi généralement séparer les derniers morceaux de la bûche, ce qui nécessite un certain travail manuel.

La roue des dettes

La roue de la dette est juste une lame de coupe montée sur une grande roue qui est attachée à un moteur fonctionnant à l’essence. Le moteur fait tourner la roue, et le bois est placé dans la trajectoire de la lame pour être fendu. Vous pouvez construire cette fendeuse à partir des matériaux que vous avez chez vous ou que vous trouvez dans une casse.

C’est un fendeur simple et très rentable, mais pas le plus sûr. Vous devrez le manipuler avec beaucoup de précautions si vous voulez éviter de perdre un doigt ou toute autre blessure grave. Ce qui est bien, c’est qu’au lieu de la pression, il utilise l’énergie cinétique, donc peu de choses peuvent mal tourner.

Une fendeuse à bois manuelle

Comment construire des fendeuses de bûches ?

Une autre méthode pour fabriquer un fendeur de bûches manuel consiste à utiliser une lame de fendage montée à l’extrémité d’un appendice, en utilisant un ressort pour ramener la lame dans la première position. Placez la bûche devant la lame et tirez la lame à fendre sur elle.

Vous devrez utiliser une force suffisante pour la fendre, il faudra donc beaucoup d’efforts pour faire fonctionner cette fendeuse, mais pas autant que lorsqu’on utilise une hache. C’est assez facile à construire mais cela peut prendre du temps.

La plus grande caractéristique de ce fendeur est peut-être sa sécurité. C’est vous qui contrôlez la situation, et le bord de la fente sera toujours bien loin de votre corps. Il est parfait pour ceux qui sont un peu nerveux à l’idée de fabriquer leurs propres options électriques.

Une autre façon de fabriquer un modèle manuel est d’avoir une lame attachée à un bras. Un ressort tire le bras vers le bas sur la bûche pour la fendre, puis le remet dans sa position initiale. Le constructeur de cette fendeuse suggère d’attacher un poids à la hache pour augmenter la force lorsque vous l’abattez sur le bois. La lame de coupe peut également être affûtée un peu plus finement sur ses bords extérieurs. De cette façon, il est plus facile de fendre le bois.

Un énorme avantage de ce type de fendeur de bois est qu’il ne sollicite que très peu votre dos. Comme elle se trouve à la hauteur de la taille, elle est très facile à utiliser pour votre corps. Cela en fait l’option parfaite pour toute personne ayant des problèmes de santé permanents.

Fendeur de bûches hydraulique

Cette méthode intègre une pédale pour faire fonctionner la machine tout en ayant les deux mains libres pour positionner ou retirer le bois. La pédale est attachée à un ressort qui tire le levier de commande en position haute.

La fendeuse de bûches est facile à remorquer car elle se replie sur un cadre. En plus d’être conçue pour une alimentation rapide et portable, la commande par pédale pourrait contrôler une machine horizontale aussi facilement qu’elle le fait pour cette machine verticale. Bien que verticale, vous n’avez pas besoin de vous pencher et de soulever autant pendant que vous fendez votre bois.

Une fendeuse de bûches plus petite

Ce fendeur de bûches plus petit est un véritable projet de bricolage réalisé à partir de ferraille et peut être utilisé en position horizontale et verticale. Des poutres métalliques sont fixées à un essieu provenant de l’arrière d’une voiture. Une plaque de base en acier est placée sur le dessus des poutres avec une tige hydraulique surdimensionnée attachée.

Le gros vérin est efficace car il réduit le temps de fractionnement, même si le séparateur lui-même est de plus petite taille. Avec un réservoir d’essence ajouté, vous pouvez l’utiliser où vous voulez. Il est très bon marché à fabriquer si vous pouvez trouver les bonnes pièces, et il est très efficace.

Un plus gros splitter

D’une hauteur de 3 mètres et d’un poids de 2 000 livres, ce modèle est destiné à ceux qui ont de sérieux besoins en matière de fendage de bûches. Il possède un bras de chargement de 5 pieds qui soulève et abaisse les bûches et se replie verticalement pour le transport. Sa fabrication pourrait s’avérer coûteuse, mais il fonctionne pour un chargement massif.

Une poutre en I en acier est fixée à des panneaux en acier. Le moteur entraîne la pompe hydraulique à deux étages de la fendeuse, qui alimente à son tour un cylindre hydraulique de 24 pouces de long et de 4 pouces de diamètre, actionné par une soupape de fendage avec un cran en position de retour.

Une fendeuse de bûches de 30 tonnes

Ce fendeur de bûches de 30 tonnes est une machine qui utilise une immense puissance pour pousser les bûches de bois à travers les lames. Outre sa taille, les multiples lames de coupe en font l’un des fendeurs de bûches de bricolage les plus efficaces. Elle fend le bois en plusieurs morceaux, et vous pouvez y faire passer des piles de bûches de bois ou même des troncs d’arbre entiers.

A part cela, il a la même conception de base que beaucoup d’autres fendeurs. À cette taille, il peut rivaliser avec les meilleurs fendeurs de bûches commerciaux. Si vous voulez un fendeur de bûches à usage commercial à plus grande échelle sans avoir à payer pour cela, vous pouvez essayer de construire celui-ci.

Le fendeur de bûches à pied

Comment construire des fendeuses de bûches ?

Ce fendeur de bûches actionné par le pied est une machine verticale efficace. Bien qu’il soit fabriqué à partir d’objets que l’on peut trouver partout, il est capable de fendre des bûches de taille petite à moyenne. Le cadre en ferraille et les glissières sont fixés l’un à l’autre, et un cric de bouteille pousse la glissière le long de la section principale.

Cela presse le bois dans un coin avec suffisamment de force pour le fendre. Le tout est actionné par une pédale et un vieux tendeur de courroie de distribution qui guide la pédale en position haute. Vous pouvez difficilement trouver un fendeur de bûches hydraulique fait maison plus simple que celui-ci.

Une fendeuse de base

Ce modèle de fendeur basique peut vous faire gagner beaucoup de temps et vous éviter bien des soucis. Cet appareil fonctionne parfaitement en coupant les bûches le long du grain mais il est même capable de couper les bûches latéralement. Il est relié par des tuyaux à la machine et à une valve de contrôle pour l’opérateur.

Une lame est montée sur une poutre métallique avec la tige hydraulique et une plaque coulissante. La tige de grand diamètre rend cette fendeuse solide et rapide, et la plaque coulissante est destinée à utiliser le plat supérieur de la poutre comme guide. Ce fendeur de bûches horizontal tire une grande partie de sa puissance de la chargeuse sur laquelle il est fixé, et il est facile de l’emmener partout où vous avez besoin de couper.

Fendeur de ferraille

Si vous voulez un fendeur de bûches simple, facile à construire et très efficace, ce modèle pourrait être celui qu’il vous faut. Avec de la ferraille et un peu d’effort, vous pouvez fabriquer une bonne fendeuse pour un usage domestique. Les bases sont deux blocs métalliques attachés à une poutre métallique de chaque côté.

Entre les blocs, à une extrémité, se trouve une cale, et à l’autre, un petit vérin hydraulique relié à des ressorts. La partie la plus difficile est de trouver comment attacher et faire fonctionner le cric hydraulique correctement. Sinon, c’est un processus très simple.

Une fendeuse manuelle facile

Cette fendeuse manuelle facile est parfaite pour les personnes qui veulent seulement faciliter le processus de fendage du bois manuellement avec une hache. Vous devrez tout de même lancer les bûches vers la lame avec un instrument puisqu’elle n’utilise pas d’hydraulique.

Ce fendeur est composé de 4 lames de hache fixées entre une armature métallique. Il est facile et rapide à fabriquer, mais il ne fonctionne que pour les petites bûches ou le bois déjà prédécoupé qui doit être coupé pour obtenir des tailles encore plus petites.

Une fendeuse à vis

Il s’agit d’une fendeuse qui divise les bûches en plus petites tailles en utilisant une vis sans fin. Un cadre est fait de tubes carrés, avec des roues sous le cadre pour remorquer la fendeuse. Ensuite, un moteur électrique est placé dans une partie du dernier axe et une vis de forme conique sur l’autre.

Cette vis va pénétrer dans le bois, le séparant en deux morceaux. La rotation du bois dans la fendeuse est empêchée par une tranche de plaque de fer. Une barre verticale, en forme de hache, située sous la vis, maintient également les bûches en place. C’est un bon moyen d’éviter les blessures, car pousser un morceau de bois vers une vis qui tourne n’est pas la chose la plus sûre à faire.

Faites attention aux détails

Si vous voulez fabriquer votre propre fendeur de bûches hydraulique, il y a quelques détails dont vous devez tenir compte. L’un d’eux est la qualité et la taille du bois que vous voulez fendre. Parmi toutes les espèces de bois utilisées pour le bois de chauffage, certaines sont assez difficiles à couper. En outre, il est plus facile de fendre du bois brut, quel que soit son type, que du bois sec qui a durci. Vous avez besoin d’un niveau de puissance correspondant au bois que vous essayez de fendre.

La capacité de fendage globale d’une fendeuse de bûches dépend de trois éléments. Le volume du débit de la pompe, le diamètre de la tige hydraulique et la pression globale créée par le système. Les fendeuses de bûches dotées de pressions plus élevées et de cylindres plus grands peuvent effectuer plus de travail et sont plus rentables lorsqu’elles sont fabriquées à la maison.

Ensuite, il y a le temps de cycle ou la vitesse à laquelle le cylindre se déplace vers les bûches et revient. Les temps de cycle rapides permettent d’accélérer la production mais peuvent également être plus dangereux. Cela dépend de la vitesse à laquelle le fluide hydraulique peut remplir le cylindre. Si vous voulez un temps de cycle plus rapide, vous devez soit acheter une pompe plus grande, soit un cylindre plus petit, cette dernière option étant beaucoup moins chère.

Les fendeuses sont soit réglées pour un fendage horizontal ou vertical, rarement pour les deux. Les fendeurs de bûches inclinables ou verticaux sont très pratiques pour les bûches lourdes qu’il est impossible de placer manuellement sur une poutre de fendage à hauteur de la taille. Avec les fendeuses horizontales, vous souhaitez que la poutre soit à la hauteur de la taille, ce qui vous permet de travailler à une hauteur qui ne nécessite pas de se baisser. Cependant, vous devrez vous pencher et soulever les bûches à ce niveau si vous le faites manuellement.

La méthode que vous utilisez pour alimenter votre fendeuse aura une incidence sur le prix global de votre projet. Les moteurs électriques ont besoin d’une source d’énergie constante et, bien que les moteurs fonctionnant à l’essence soient plus pratiques, leur alimentation en carburant représente un coût permanent élevé.

À moins que vous n’ayez un moteur puissant qui traîne, avoir une puissance supplémentaire n’est pas nécessairement la chose la plus utile. Le moteur doit juste fournir assez de puissance pour faire fonctionner la pompe en maintenant la pression et le débit sans laisser le moteur s’enliser. Un moteur à essence bon marché est généralement plus que suffisamment puissant.

La force de vos poutres, des supports de cylindre et d’autres pièces doit être assez forte pour faire face aux pressions. Si vous voulez une force de plus de 18 tonnes, vous avez besoin de pièces métalliques plus lourdes et plus solides que si vous ne faisiez que fendre de petites bûches.

Vous devez également penser à son poids et à son transport. L’utiliserez-vous dans un endroit fixe ou devrez-vous la transporter ? Si la portabilité est importante, fabriquez une fendeuse facile à manipuler et à remorquer. En fonction du poids du métal que vous utilisez, de l’hydraulique et du moteur, votre fendeuse peut être trop lourde à manipuler si vous ne faites pas attention.

Enfin, vous voulez construire une fendeuse de bûches qui soit facile à utiliser et sûre à manipuler. Si vous fabriquez déjà un fendeur parce que vous êtes fatigué de couper du bois avec une hache, vous pouvez l’adapter à votre taille et le personnaliser selon vos besoins. Et, bien sûr, vous voulez qu’il soit aussi sûr que possible. Gardez cela à l’esprit tout au long du processus et assurez-vous que le risque d’accident est réduit au minimum.

Ce qu’il faut savoir

L’un des facteurs les plus importants dont vous devez être conscient est la sécurité. Même si vous achetez la meilleure fendeuse de bûches manuelle, vous devrez l’utiliser avec soin et attention.

Si vous optez pour une version bricolée du fendeur de bûches, assurez-vous d’avoir les connaissances nécessaires et de ne pas prendre de raccourcis avec la conception ou les matériaux. Lorsque vous tentez de fabriquer vous-même un tel appareil, vous devez accorder la priorité à la sécurité.

La plupart de ces machines sont conçues pour fendre même les types de bois les plus durs et peuvent donc produire une force effrayante. Les commandes doivent être accessibles d’une position sûre, sans rien qui puisse se coincer.

Si le moteur fonctionne à l’essence, le réservoir d’essence doit être scellé. N’utilisez jamais un moteur négligé dont les composants ou les prises ne sont pas sûrs. La fendeuse de bûches terminée doit pouvoir rester stable où vous voulez la mettre, à la hauteur la plus pratique pour votre dos.

Comme nous l’avons vu, il existe de nombreuses façons de construire un fendeur de bûches. Choisissez un plan qui sera capable de répondre à tous vos besoins. Un autre danger peut venir de la surcharge de votre machine lorsque vous essayez de fendre une bûche qui est simplement trop grosse. Si vous décidez de modifier le plan que vous avez choisi, assurez-vous qu’il sera toujours sûr et facile à utiliser.

Vous devez également être conscient du temps et des efforts nécessaires à la fabrication d’une fendeuse de bûches. Cela peut vous faire économiser un peu d’argent, mais trouver les matériaux peut être un défi, et cela peut prendre un certain temps à construire. Pour éviter les tracas de la fabrication d’un outil par vous-même, vous pouvez opter pour le Sun Joe LJ10M, qui est un modèle manuel très pratique. Si vous recherchez un outil de qualité commerciale, envisagez le Champion 25-Ton Horizontal/Vertical Gas Log Splitter.

Conclusion

Si vous êtes doué pour le bricolage, alors fabriquer votre propre fendeuse de bûches peut être un projet fantastique. Non seulement vous pouvez économiser de l’argent, mais vous pourrez également le personnaliser selon vos besoins. Ceci étant dit, pour certains, la meilleure idée peut être d’acheter un fendeur de bûches professionnel et de s’épargner du temps et des efforts.

Comme vous pouvez le constater, il y a beaucoup de choses à penser. Vous voulez obtenir le bon plan de fendage de bûches tout en considérant d’autres aspects vitaux comme la sécurité.

Nous espérons que cet article vous a donné toutes les informations dont vous avez besoin pour construire des fendeuses de bûches. Il ne vous reste plus qu’à rassembler vos matériaux et à essayer de créer votre propre fendeur de bûches. Bonne chance !